Comment venir passer sa retraite à l'Île Maurice ?

Comment venir passer sa retraite à l'Île Maurice ?

Par BARNES

L'Île Maurice est une destination souvent qualifiée de "paradis sur terre" par les expatriés comme par les locaux. Le climat doux et tropical, la qualité de vie, la chaleur et l'amabilité générale du peuple mauricien sont les raisons pour lesquelles le pays attire de plus en plus de visiteurs pour vivre et prendre leur retraite à Maurice. La stabilité politique du pays, le développement de l'immobilier, les infrastructures médicales nouvelles et à venir, le sentiment de sécurité et les nombreux équipements sont attrayants et permettent de passer une belle retraite à l'île Maurice.

Pour un séjour égal ou inférieur à trois mois à l’Île Maurice, un visa gratuit est apposé sur votre passeport à l'arrivée par les services de l'immigration de l'aéroport, sur présentation de votre billet d'avion retour.

Pour passer votre retraite à l’Île Maurice, vous devrez obligatoirement faire une demande de Permis de Résidence.

 Vous disposez de 3 possibilités différentes pour obtenir ce Permis de Résidence :

  1. Le Permis de Résidence pour les Retraités
  2. Le permis de résidence réservé aux investisseurs procédant à une acquisition immobilière à 500000 USD minimum dans l’un des programmes réservés aux étrangers
  3. Le permis de résidence pour une personne qui occupe une maison dédiée aux personnes de plus de 50 ans approuvée par l’EDB

 
Les Conditions d'Obtention du Permis de Résidence " Retraite "
Pour pouvoir bénéficier du permis de résidence réservé aux retraités, il vous faudra justifier auprès de l’EDB :

  • d'être âgé de 50 ans au minimum, sans obligation d’être officiellement à la retraite dans votre pays d’origine,
  • d'effectuer un virement d'un montant minimum de 1 500 USD sur un compte bancaire ouvert à votre nom dans une banque de l’île Maurice,
  • de verser ensuite mensuellement une somme de 1 500 US Dollars sur ledit compte, ou 18 000 USD dans l'année, pendant trois ans,
  • de ne pas rapatrier ces fonds, sauf dans le cas d’une annulation du permis,
  • de ne pas travailler et être rémunéré par une entreprise mauricienne,
  • de fournir un certificat médical, après examens faits sur place à l’île Maurice,
  • enfin, de régler des frais de dossier.


Pour faire la demande du « Retired Non-Citizen » permit, rendez-vous sur le site de l’Economic Development Board Mauritius : https://edbmauritius.org/sites/default/files/inline-files/application-form-retired-non-citizen.pdf